Soft, Brest, 8 juin 2014.

Xème journée de championnat. Non, pitié, ne me demandez pas quelle journée précisément, je ne sais plus. Personne ne sait plus. J’ai lu 4ème, je pensais 2ème reportée… Pour Brest c’était la 3ème jouée. Bref, le flou total.

Ce qu’on sait en revanche, c’est que c’était à Brest. At The Small Kerzu Stadium. Pelouse magnifique, tracé impécable, bancs des joueurs, tonnelle des scoreurs, tribune, Mumu’s barbeuc’, Kritter, bièraufrais… La totale.

Seul bémol de la journée, la météo. Ma coach personnelle es-temps qu’il devrait faire (s’il ne pleut pas) m’avait assuré une météo clémente, mais bon… Et alors qu’il ne pleut quasimment jamais le dimanche, on s’en est pris des bonnes, sous les sacarsmes de Nantais et Rennais goguenards. Les fumiers !

Le public : nombreux, en cumul sur l’ensemble de la journée. En comptant ceux qui faisaient du sport, 20 à l’aise. Peut-être 25. Oui monsieur, 25… Et pourquoi qu’on ne compterait pas ceux qui faisaient du sport ? Ils étaient là ou ils n’étaient pas là ? Bon alors, merde !

1er match of the day, le FLSM Brest affronte Nantes. Oui, snif, les mêmes Mariners qui ont, snif, demoli les espoirs brestois de victoire au, snif, tournoi de La Guerche, qu’ils ont d’ailleurs emporté. Snif. Brest-Nantes, donc. Ferdi-The-Blue officie seul et surveille avec autorité la plaque et les bases. Match parfaitement maîtrisé pour la troupe dissipée de Coach-Moon et victoire 13 à 2. Selon, une source nantaise que je ne peux ici dévoiler, les « Nantais avaient oublié leurs battes ». Evidemment, comme ça c’est plus dur !

Deuxième rencontre de la journée. Début de la pluie. Rennes 2, les Chicken’Wings (moi aussi je suis largué, Seb) affrontent les Nantais. Problème, les Mariners ont retrouvé leurs battes… Et ils sont remontés comme des pendules ! Un infield fly trop court non appelé par le corps arbitral plus tard, aussitôt suivi d’un autre appelé, magnifique celui-là, et les Nantais s’imposent 15 à 4. Fin de la pluie…

Dernière rencontre de ce plateau, le FLSM Brest se mesure aux Wings. Le match est important pour les Bleus, qui veulent consolider leur seconde place. Mission parfaitement accomplie et victoire contre une sympathique et valeureuse équipe rennaise.

Bon, pour le classement, justement, grosso modo, on a Rennes One en tête, 8v/0d, devant le FLSM Brest 5/1, Nantes 4/4, Lannion 2/4, l’Entente-St Barth-The Mans 1/4, Rennes Two 0/8. Sous toutes réserves car on ne me dit pas tout et je me débrouille un peu tout seul. Après, des fois, y’a des plaintes… Tant pis. C’est ça ou pas de classement !

Prochaine journée, à nouveau à Brest, dimanche prochain 15 juin. Je n’en dis pas plus pour l’instant, vu que je n’ai pas les horaires. Je vais encore me faire engueuler… Je sais contre qui, mais je devoilerai tout demain… Ça vous fera une occasion de revenir.

C’est tout, vous pouvez fumer (mais c’est mauvais pour la santé).

Dispersion.

 

Migwell, le 10 juin 2014

 

Photo : Charlie Chaplin dans Le Dictateur, après un cours d’arbitrage chez Maître Bleum.

 

12 réflexions sur « Soft, Brest, 8 juin 2014. »

  1. muy bien migwell ce compte-rendu… j’ai regardé les règles à nouveau, un infield fly c’est une balle frappée « haut » au-dessus du champ intérieur…. toujours des doutes sur la situation de dimanche, je suis perplexe encore sur ce jeu!! Etait-ce un infield-fly ou un faux-ami!?

  2. J’ai evidement fait exprès de rater cet « infield fly » pour pouvoir faire un double jeu 🙂 Voyons, qui raterait une balle aussi facile ?

  3. Merci pour ton résumé Migwell.
    Pour dimanche prochain, ce sera au même endroit (stade du Petit Kerzu).
    Premier match à 11h00, second match à 14h00 (source : coach Moon)

  4. Ben non, en fait Rennes Two c’est les Chicken Rennes et Rennes One c’est les Chick’n Wings. D’ailleurs Chick’n et pas Chiken pour Rennes One (Chick’n Wings) sinon avec Chiken, ça ferait Chiken Wings, ça voudrait plus rien dire. Mais par contre pour Rennes Two, c’est bien Chicken et pas Chick’n paske c’est comme ça et que autrement ça aurait plus de sens. M’enfin…

  5. On joue au Petit Kerzu? Je croyais que c’était à Foch!
    @Bastien – on est d’accord, il y a la hauteur de la balle et l’intensité de l’effort à fournir pour attraper la balle qui rentrent en ligne de compte.
    D’où la complexité de la situation et notre perplexité!

  6. Super terrain, super temps, super buvette, bien reçus, super équipes à rencontrer (oui oui, malgré les défaites : un jour viendra, une victoire s’annoncera, un jour…). J’y retournerais bien moi à Brest…quand il y aura un trajet avion Rennes-Brest (car celle est quand même loin votre terre !). Et pour les noms d’équipes, moi aussi j’ai du mal avec les Chicken nuggets et les Mc Chicken 😉

  7. Léa, c’est beaucoup trop compliqué pour nous tout ça!! Moi je préfère Rennes 1 et Rennes 2, pas de prise de tête, c’est du Soft…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.