Les 3B (Bréal, Brest, Beowulf)…

Salut les Softeux ! Un peu de culture au programme. C’est Tonton Charbo qui s’y colle. Soyez sages, je surveille de loin.

Beowulf est un poème retraçant les hauts faits du héros éponyme, puissant guerrier goth qui traverse dans tous les sens les pays nordiques, pour mener ses trois principaux combats :

– débarrasser la cour du roi Hrothgar d’un terrible monstre mangeur d’hommes nommé Grendel ;

– après l’avoir vaincu, Beowulf double la mise en tuant la  mère de Grendel (somme toute logique, encore que) ;

– bien plus tard, après avoir succédé au monarque de la peuplade du sud de la Suède, il meurt lors d’un ultime combat contre un dragon cracheur de feu.

NDR : bon sang de bois, ça part fort ! Ça vient à peine de commencer et chuis déjà crevé !

Là, vous voyez bien que la ressemblance est frappante avec les objectifs que s’est fixée Coach-Moon :

– gagner le championnat softball mixte indoor de Bretagne face à l’ogre Redwings ;

– remporter un premier tournoi outdoor avec ses valeureux compagnons ;

– gagner le championnat softball mixte outdoor grand ouest – notre dragon à nous – pas fait encore…

NDR : ah ouais, d’accord, je comprends mieux. Finalement, Charbo n’est peut-être pas complètement fou !

Chapitre 2/3 – Le Tournoi de Bréal-under-Monfort

En ce week-end de printemps 2015, nous ouvrons donc le chapitre 2/3 de Aude « Beowulf » Georgelin pour écrire les aventures épiques de Coach-Moon et sa bande de joyeux lurons.

Bréal-sous-Montfort, petit bourg de la grande couronne rennoise – température un peu en dessous des 10 degrés mais un vent frigorifiant qui nous fait ressentir un air plus proche de 0°.

Heureusement, l’accueil chaleureux des Bréalais, Papy, Mamy Godet et le Prés en tête, nous ont fait affronter les éléments avec le sourire. Et puis, les veinards, ils ont de bien belles installations sportives qui nous tendaient les bras et, dès notre sortie du fourgon, nous hululaient : « foulez moi, foulez moi, les Brestois »… (NDR : je retire ma remarque précédente, il doit être cinglé). Enfin, bref, les Blacks Panthers ont un terrain softball qui a fait briller des étoiles dans nos yeux. On rêve du même dans la cité du Ponant. Et, sur ces entrefaites, revigorés par des boissons énergisantes, nous sommes passés outre le froid polaire.

L’épopée des Dubs

Les Brestois, d’ailleurs, parlons-en.

Samedi – Réveillé tôt et on the road dès 7h. Crochet par Landerneau pour récupérer Poulpi, puis, crochet à Guingamp (NDR : atchoum ! S’cusez-moi, une allergie…) pour récupérer notre Loulou lannionaise, puis tout de suite à droite avant Rennes et nous voilà à bon port.

Dimanche – Comme les tremblements de terre ont leurs répliques, devinez qui rapplique ?  La famille Niel-Sévère, Jocelyn et Nolwenn accompagnés de nos porte-bonheurs : les zumeaux.

La troupe d’élite d’Aude Beowulf est au complet.

 Aspect sportif

Un match-type : Une heure avant : échauffement, Terribeul-Moon à la baguette (on a dû se faire allumer pendant l’échauffement, avant aussi d’ailleurs, après également sans aucun doute, avant le match aussi, pendant le match aussi, après le match aussi). NDR : ça avait l’air bien l’ambiance, dites donc, on regrette de n’avoir pas été présent !

Toujours est-il qu’on est au taquet. Chauds comme la braise. De vraies baraques à frites, prêts à en découdre. La troupe de Beowulf en ordre de marche dans une ambiance décontractée, détendue, rigolarde. The Beowulf Warriors sont restés ainsi dynamiques, appliqués, impliqués en mode compét durant tout ce tournoi.

Aude « Beowulf » Georgelin, notre coach adorée le dit très bien : « Il n’y a pas de bon match sans travail ». Et le pire c’est qu’elle applique sa devise !

Résultats

5 victoires en autant de matches :

Vs Nantes – 16 à 4

Vs Rennes – 13 à 0

Vs Bréal – 14 à 3

Vs Bréal – 20 à 5

Vs Nantes – 18 à 6 (The finale)

 

L’avis du staff sportif

Aude « Beowulf » Georgelin – Coach

Cinq belles victoires avec nos guests et nos gars au pitching :

Nolwenn 1w

Louise 1sv

Goulven 2w

Ronan 2w

Nolwenn, avec une défense quasi sans faille, nous assure une place en finale. Ronan et Louise n’ont pas tremblé face à Nantes pour nous offrir notre première victoire en tournoi.

Une attaque à faire tomber les murs et les plafonds des gymnases… pour nos premiers matchs en extérieur de l’année.

Une équipe soudée sur le terrain et dans le dugout (sans parler de l’after game...)

Merci à Louise, Nolwenn et Joce d’avoir partagé avec nous ces belles victoires d’équipe.

 

Ronan « Ronn » Kermaïdic – Manager sportif

Points forts :

L’ambiance de l’équipe tout au long du week-end : malgré la température et la fatigue, l’équipe a su rester soudée et concentrée durant les deux jours.

Une attaque « du feu de Dieu » : 81 pts marqués sur 5 matchs. Certes, nos adversaires  avaient peut-être un niveau plus faible que celles que nous avons l’habitude d’affronter, mais nous avons su rester sérieux en attaque.

Une défense solide: 17 pts encaissés seulement. Très peu d’erreurs, pour une première sortie en extérieur.

Un Bullpen efficace :

  • les rookies pitcher (Ronn et Goulven) ont fait le job,
  • Loulou a parfaitement relevé en finale.
  • Nolwenn a prouvé que chez les « Sévère » on savait lancer !
  • N’oublions pas les catcheuses (Loulou et Mumu qui ont fait un super job, bien qu’elles n’aient pas catché depuis un petit bout de temps).

Points faibles : 

Il doit y en avoir sûrement mais rien ne me revient pour le moment (NDR : profitez, c’est pas souvent !).

Faits marquants :

Les divers « inside the park » de notre Goulven.

L’accueil chaleureux de nos hôtes.

Le petit after dans la chambre de l’hôtel, mais ce qui s’est passé dans cette chambre, reste dans cette chambre… (NDR : on aime autant comme ça aussi !).

Impressions générales :

Dans l’ensemble, ce fut un super tournoi. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer et voir évoluer l’équipe, qui progresse semaine après semaine. Je souhaite remercier Loulou de Lannion, et Nolwenn et Jocelyn de La Guerche pour ce superbe moment passé avec eux (NDR : ils seront toujours les bienvenus). Je remercie aussi Bréal pour l’accueil. Et je souhaite mettre un gros coup de projecteur sur Coach-Moon, qui sait toujours tirer le meilleur de nous-mêmes, nous remotiver, nous rappeler à l’ordre lorsqu’on se relâche. Bref, pour faire court : pour tout son boulot, quoi !

« Merci Coach !!!! » (NDR : putain, merde, je vais chialer !).

Remerciements :

Au club de Bréal et à tous ses bénévoles pour leur accueil et le boulot qu’ils ont abattu durant tout ce week-end.

 

Officiels :

Scorage : Moon, Nolwenn, Juju, Loulou

Arbitrage : Tom, Ronn, Charbo

The Beowulf Team :

Moon, Ronn, Loulou, Nolwenn, Joce, Goulven, Juju, Tom, Mumu, Poulpi, Rominou (NDR : c’est très chou comme surnom), Adri, Val, Charbo.

 

Fin du chapitre 2/3 – Objectif  2 atteint pour notre Beowulf.

 

Charbo inside, with Migwell, 27 mars 2015

retour accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.