7ème journée de l’Open de Bretagne.

Après une 6ème journée d’Open BZH mitigée, qui a vu le FMSM Brest Dubliners perdre le premier match face à une valeureuse équipe de Ploërmel, avant de se reprendre et emporter le second, les troupes d’Aude Georgelin avaient à cœur de se racheter et de réaliser un sans-faute face aux Hawks de La Guerche-de-Bretagne et aux Korrigans de Vitré.

Les Saint-Marcois étaient dans des conditions parfaites avec une arrivée la veille chez leurs hôtes Nolwenn et Jocelyn pour fêter l’anniversaire de ce dernier (ce qui, avouons-le, aurait pu constituer un véritable traquenard). Heureusement pour les Dubs, Jocelyn a eu la délicatesse de ne pas sortir les bocaux… C’est donc une équipe relativement « fraîche » qui se présente le dimanche matin au gymnase de la Vannerie à La Guerche.

Pour le premier match, Coach-Moon prend les choses en main en entamant le match au pitching. Associée à Léo et appuyée par une bonne défense, elle ne laisse aucune chance aux Hawks. Côté bâton, les errances du weekend précédent furent oubliées et les Brestois s’imposent avec une belle marge, 18-0.

Le second match, face à Vitré, fut du même acabit. Avec Goulven au lancer, les Dubs encaissent les premiers points mais l’attaque brestoise renverse rapidement la vapeur avec, notamment, un homerun du susnommé Goulven, qui se fît justice lui-même. Une première manche à 13 points propulse les Brestois en tête et leur permet de s’imposer finalement 19 à 4.

L’équipe en entier tient à remercier chaleureusement Nolwenn et Jocelyn, ainsi que leur mômerie Briec et Gweltaz, pour leur accueil et leur hospitalité, ainsi que les Korrigans et les Hawks pour leur bonne humeur tout au long d’une nouvelle excellente journée de softball.

Adrien, le 2 mars 2016

BOUTON-RETOUR-ACCUEIL-SURVOLE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.