Journée Open speed batting à Lannion

C’est en comité réduit, mais néanmoins enthousiaste, que les softballeurs ont pris la route dimanche matin vers les terres lanionnaises. Une fois remis du premier réveil difficile de la saison (6h45, c’est trop tôt pour un dimanche, ndlr), les Dub’s ont mis la machine en route et reviennent victorieux de leur premier plateau de l’année, l’Open Speed Batting de Lannion. Retour sur cette très belle journée (on a même eu du soleil, qui l’eût cru ?) !

Tôt le dimanche, donc, disions-nous. Départ à 7h45 de Brest pour nos 8 courageux brestois ; arrivée à Lannion prévue à 9h, pour disputer 3 matchs, contre Lannion (nos meilleurs ennemis), Pluméliau (dans le Morbihan ; nous non plus, on savait pas où c’était avant de demander à google) et Plougastel-Daoulas (aka « l’équipe des fraises » d’après une mini-lannionaise présente ce dimanche). L’heure est grave : on prend conscience que Dubby, croco-supporter n°1 des softeux brestois depuis de nombreuses années, manque à l’appel. Il est sans doute resté à Locmaria faire la bringue pour l’anniversaire de sa meilleure amie… Il faudra faire sans lui. Soyons forts.

C’est parti pour l’échauffement : quelques tours de terrain, un étirement des guiboles (ouille, j’aurais dû m’étirer à la fin de l’entraînement samedi, ndlr) puis les premières balles sont lancées. On se prépare pour la première rencontre, qui nous opposera contre les Pluméliens (c’est comme ça qu’on dit ?), bien réveillés désormais et prêts à en découdre.

Un match contre une équipe qu’on ne connaît pas, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quels joueurs on va tomber. On commence en défense : Isa au lancer, en batterie avec Franck ; coach Moon en première, Mel’ en deux (une première, un grand bravo à elle), coach Ronn en short (aux deux sens du terme, mais ça c’est normal, au soft on joue toujours en short ; là, je voulais dire en short, en short, quoi ; ndlr) et Loulou-la-lannionaise-qui-joue-partout en trois ; le champ est couvert par Wookette (votre narratrice, qui a rendu hommage à son mentor absent en frappant une balle plus haute que sa tête, avec toutefois malheureusement moins de succès que « the original Wookie © » qui aurait mis un home run) à gauche, Xan-bras-de-feu au centre et Marion (qui nous a, elle aussi, rejoints cette année) à droite. Les frappes des Plumeaux parviennent à percer la défense finistérienne ; mais on se reprend, on fait les morts (enfin les morts chez eux, nous on n’a pas faits les morts, sinon on aurait perdu, quoi, enfin vous voyez ce que je veux dire, ndlr), et on arrive plus motivés que jamais au bâton. Coach Ronn, qui porte toujours son short (comme ça il est en short en attaque et en défense, malin le Ronny !), est ravi de recommencer la saison : il fait gaiement rentrer trois points en signant le premier home run de l’année. Quelques manches plus tard, l’équipe brestoise sort alors victorieuse de la rencontre, devançant de trois points son adversaire (si vous comptez bien, c’est le même nombre de points que ceux rentrés lors du HR de Ronn ! La vie est bien faite, quand même…). Si j’osais, je dirais qu’on a balayé les Plumeaux, mais je vais épargner à mes lecteurs ce jeu de mots de qualité plutôt douteuse. En tous les cas, baptême du feu réussi pour Mel’ et Marion ! Bravo à toutes les deux et merci à Louise de Lannion d’avoir bien voulu jouer avec nous même si on s’est moqués de son pantalon et de ses lacets (en vrai, on est sûrement un peu jaloux).

Après un match de pause, les Brestois repartent à l’attaque, contre les Seadogs cette fois. Balthazar est bien présent pour les encourager : l’absence de Dubby n’en est que plus douloureuse (d’ailleurs, Dubby, Balthazar a profité de ton absence pour aller fricoter avec la mascotte de Plougastel, j’ai hésité à te le dire, mais tôt ou tard tu aurais bien fini par le découvrir…). Louise, au pitch chez les Lannionais, éblouit par la vitesse de son lancer. Sur les conseils de coach Moon, les Brestois tâchent de ne pas se laisser impressionner et de bien juger les balles. Changement de lanceuse chez nous : Moon prend le relai d’Isa, avec Xan au catch, et rend aux Lanionnais la monnaie de leur pièce en donnant plus de vitesse. Malgré de belles frappes des otaries (ben quoi, je suis pas zoologue moi, otaries, chiens de mer, c’est pareil tout ça, ndlr), dont plusieurs ont lobé votre serviteuse à son plus grand désespoir, les Dubliners s’imposent pour la seconde fois de la journée. Les deux actions du match : la fly lannionaise admirablement rattrapée par Mel’ (la première de sa courte vie de softballeuse, ça se fête !), et la formidable frappe en line drive de Ronny, tristement maîtrisée par Vincent de Lannion, en champ (il a promis de la laisser tomber la prochaine fois ; attention Vincent, on s’en souviendra !)… Merci à Youen de Plougastel, qui a renforcé notre équipe sur ce match (vu que Louise avait fait défection pour retrouver son équipe ; trop injuste !).

Troisième match du jour : Plougastel, que nous affrontons d’habitude amicalement chez eux ou chez nous. C’est un peu difficile de se réchauffer après deux matchs de pause sous les nuages bretons, mais on s’y remet. Louise nous rejoint à nouveau pour compléter notre effectif (merci, bis !). Xan décide qu’on a fini de rigoler et colle un home run (on a même eu peur qu’il casse le gymnase au fond, mais non, il fait les choses délicatement, le garçon !) à Alan, lanceur plougastelenn médusé… Les jeux s’enchaînent en défense et les points rentrent en attaque, ce qui assure aux Saint-marcois leur troisième victoire du jour.

Pour conclure, le mot de la coach : « Les nouvelles joueuses ont découvert le softball en situation de match après seulement quelques entrainements d’initiation… Le travail de septembre a fait la force de l’équipe et l’expérience des plus anciens a permis de remporter les trois premières victoires pour la saison 2016/2017, et ce avec seulement trois gars sur le terrain. Bravo à toutes et tous d’avoir fait briller les couleurs et les valeurs du Foyer Laïque de Saint-Marc. Coach MooN »

Nous tenons à remercier les Seadogs de Lannion pour l’organisation de cette journée, qui a donné à toutes les équipes l’occasion de prendre du temps de jeu et de l’expérience, le tout dans une excellente ambiance. Un grand merci aussi aux officiels (scoreurs et arbitres), qui ont rogné, voire supprimé, leurs temps de repos afin de permettre à tous de jouer dans de bonnes conditions. Pour les brestois, merci, donc, à Ronan, Xan, Franck et Isa. Merci à tous les joueurs pour leur implication et leur bonne humeur, qui ont permis de jouer des matchs intéressants. Un bravo tout particulier aux débutants, toutes équipes confondues, qui ont fièrement défendu les couleurs de leur club !

Il ne nous reste plus qu’à dire à bientôt aux autres équipes (et cette fois, ce sera avec Dubby) ! Mersi bras et kenavo !

Les scores de la journée :

Brest 10-7 Plumeliau

Plougastel 6-3 Lannion

Lannion 5-8 Brest

Plumeliau 8-7 Plougastel

Lannion 13-5 Plumeliau

Plougastel 3-13 Brest

De gauche à droite et de haut en bas : Franck Péan, Isabelle Quioc, Marion ???, Mélanie Saumard, Ronan Kermaïdic, Claire de Bellefon, Aude Georgelin, Xan Tari
Les Dubliners sur le diamant lannionais. De gauche à droite et de haut en bas : Franck Péan, Isabelle Quioc, Marion Paci, Mélanie Saumard, Ronan Kermaïdic, Claire de Bellefon, Aude Georgelin, Xan Tari

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.