J3 de l’Open Bzh softball indoor : une interview exclusive de Dubby FLSM !!!

La troisième journée de l’Open Bretagne softball indoor des FLSM Dubliners s’est tenue à Grand-Champ, dimanche 18 décembre. Les Saint-Marcois y ont affronté les Griffons (de Gregam, donc) et les Seadogs de Lannion. Mais ils n’étaient pas seuls : comme à son habitude, Dubby, mascotte officielle des FLSM Dubliners depuis maintenant de nombreuses années, était du voyage. Il a vu les Brestois remporter leur premier match 9 à 0 contre Gregam, et subir une défaite 13 à 6 contre Lannion. Votre reporter a choisi d’aller à sa rencontre pour recueillir ses impressions. 

Salut Dubby, merci de nous accorder une interview en cette période de fêtes de fin d’année. Peux-tu rappeler à nos lecteurs ton rôle au sein de l’équipe ?

Salut Wookette, il n’y a pas de quoi, c’est toujours un plaisir pour moi d’aller à la rencontre de mes fans. Alors, pour faire court… Je suis la croco-mascotte de la section baseball-softball du Foyer Laïque Saint-Marc depuis quelques années. D’une vie ordinaire de croco-doudou, j’ai été très rapidement propulsé dans le monde du show-biz lorsque j’ai rejoint les softballeurs. C’était tout nouveau pour moi mais j’ai heureusement réussi à garder les pieds sur terre. Clairement, la bonne ambiance dans l’équipe y est pour quelque chose. J’ai trouvé en Mumu une seconde Maman, je me suis tout de suite senti le bienvenu. Mon sponsor, tata Moon, m’a vite fait parvenir un maillot officiel. Ca a grandement contribué à mon intégration. Depuis, j’essaie d’accompagner les Brestois dans tous leurs déplacements. Ce n’est clairement pas de tout repos mais pour l’instant, ça me plaît.

Peux-tu nous raconter quelques moments forts depuis ton arrivée dans l’équipe ?

Des moments forts ? Il y en a déjà eu des tonnes, j’espère que vous avez du temps devant vous ! (Il rit). Un de mes plus grands moments d’émotion a été la rencontre avec Mini-me, au tournoi de La Force, en 2015. Il nous a suivis jusqu’à Brest et il occupe désormais la fonction de mascotte adjointe. J’assure sa formation et je n’ai aucun doute sur le fait qu’il pourra, quand le moment sera venu, prendre ma succession. J’ai tout de suite adoré son état d’esprit : le mascottisme, il a ça dans le sang ! Il est toujours motivé pour nous suivre en déplacements, et il prend même des initiatives : l’an dernier, il a été le premier à porter un pouce en l’air géant en mousse avant le départ à La Force. Il a fait des émules et on s’est tous équipés par la suite. Il a un mental de leader et c’est fondamental dans notre métier !

J’ai aussi été très heureux quand j’ai vu l’équipe de baseball se recréer l’an passé. C’est sûr que ça augmente notre charge de travail, mais ça nous fait aussi très plaisir de savoir qu’on aura besoin de nous pour d’autres rencontres. Ce n’est pas évident à gérer quand il y a des matchs de soft et de baseball à la même date, mais on arrive à jongler avec Mini-me pour faire rentrer tout ça dans nos emplois du temps. Bref, de nouveaux moments de sport à venir !

L’année 2014-2015 a aussi été très très riche en émotions : j’ai vraiment vibré lors des victoires de l’équipe en championnat softball indoor et outdoor. Les tournois sont toujours très sympas aussi, c’est l’occasion de ressouder les rangs et de voir les joueurs appliquer tous les conseils que Coach Ronn et Tata Moon leur ont donné pendant les entraînements. Et bien sûr, chaque nouvelle journée d’Open est pour Mini-me et moi une occasion en or pour encourager nos softeux préférés.

Puisque tu parles d’Open, peux-tu nous dire comment ça se passe pour toi depuis le début de l’Open indoor 2016 ?

Je tiens tout d’abord à souligner que l’Open, c’est une super occase pour Mini-me et moi de sympathiser avec les mascottes des autres clubs. On essaie d’échanger un peu sur nos pratiques professionnelles, c’est toujours cool de voir un peu ce qui est fait ailleurs pour progresser chez nous…

Il n’y a pas trop de concurrence ? Les places sont chères dans le milieu…

Non, honnêtement, non. L’ambiance est bon enfant. De toute façon, les mascottes qu’on rencontre, ce sont celles qui ont déjà un poste fixe. On sait tous très bien qu’on ne sera pas remplacés du jour au lendemain. Alors certes, on encourage chacun notre équipe, mais ça ne nous empêche pas de bien nous entendre par ailleurs. Je pense que ça vient aussi de l’attitude de nos équipes respectives : globalement, mes softeux s’entendent bien avec tout le monde, il en est de même pour moi. On se bagarre sur le terrain, mais on s’adore en dehors ! Il n’y a qu’à voir le nombre de photos que je fais avec les autres mascottes : j’en ai fait plein avec Balthazar, le chien-pirate de Lannion ; j’en ai aussi fait une avec le Kiki de Gregam dimanche.

Tes impressions sur dimanche dernier, justement ?

J’ai été un peu déçu par les résultats de mon équipe, qui a perdu un match, celui contre Lannion, sur les deux qu’elle a joués. Pour l’instant, c’était un sans faute et j’avais bon espoir qu’on continue à tout gagner. Ce n’est pas le cas. Il ne faut pas se démoraliser, bien sûr, mais il va falloir rebondir. Kiki me disait dimanche que selon lui, ça faisait aussi partie du sport, et qu’en tant que mascottes, on doit être capables de gérer la défaite. Je pense qu’il a raison, on va travailler là-dessus avec Mini-me. Bien sûr, je suis très content quand même pour mon ami Balthazar, soutien indéfectible des Seadogs : son travail paye.

Et puis, même côté brestois, je ne veux pas noircir le tableau. Le premier match, contre les Griffons, a été remporté. Certains joueurs ont été magistraux en défense : tata Moon, qui lançait, s’est offert deux K et a été relativement peu frappée ; Alex, shortstop, et Mika, en trois, signent chacun un grand nombre d’actions vraiment propres, qui permettent de faire les retraits. Seules deux erreurs sont à dénombrer sur tout le match. En attaque, mes softeux ont été un peu moins bons : 4 hits seulement sur l’ensemble du match… et en plus, certains choix de course qu’ils ont fait n’étaient pas des plus pertinents et on aurait pu éviter certains retraits. Heureusement, ils ont réussi à tirer du positif des erreurs de la défense adverse et à marquer des points là-dessus. En bref, je suis soulagé qu’on ait gagné mais il faut vraiment qu’on s’améliore sur l’attaque.

Et ce fameux second match, alors ? Que s’est-il passé selon toi ?

Je pense que c’est un ensemble de choses… Déjà, il suffit de regarder le nombre de lefts on base : 10 joueurs laissés sur base en 5 manches, c’est énorme ! Ca dénote qu’on a du mal à s’investir en attaque quand les choses deviennent vraiment importantes. Les choix de course ont certes été meilleurs que lors du premier match, mais les Saint-Marcois n’ont pas été assez présents au bâton… Regarde, toi, Wookette, par exemple : tu t’es encore plantée dans les signaux que te faisait coach Ronn, ça foire toute la stratégie ! Et je ne parle même pas des pop ou des frappes directement sur les joueurs… Bref, je sais bien que c’est compliqué face à Lannion, car ils font globalement peu d’erreurs et sont très présents sur le terrain, mais il faudra quand même bosser tout ça. La défense a un peu pêché aussi (4 erreurs), mais c’est surtout les Lannionnais qui ont été très performants en attaque : 12 hits, rien que ça ! Par exemple, Loulou, Baptiste, Cyril et Alwena sont montés sur base lors de TOUS leurs passages au bâton. C’est vraiment bien. Bref, bravo à eux !

Merci pour ton analyse. Comment s’est déroulé le reste de ta journée ?

Froidement ! (Il rit). Non, je blague… Il faisait froid, mais les Griffons nous avaient gentiment amené des boissons chaudes. Leur accueil était top, je les en remercie chaudement ! J’ai aussi assisté au troisième match de la journée, qui opposait les Seadogs et les Griffons. J’ai assisté Franck et Adrien au scorage… Ce n’était pas évident car le match a été assez long et qu’il y a eu pas mal d’erreurs. Les Lannionnais ont été vaincus 26 à 19 par les Grégamistes. Lannion avait une bonne avance en début de match et, jusqu’à la dernière manche, on a cru qu’ils allaient également gagner ce match-là. Mais les choses se sont compliquées pour eux en dernière manche : ils ont fait pas mal d’erreurs défensives et cela a permis aux Griffons de prendre le dessus et de remporter la rencontre. C’était vraiment une passade difficile pour eux et j’espère qu’ils vont réussir à s’en relever ! S’ils me lisent, je les embrasse bien fort.

Je pense qu’on en sait tous un peu plus maintenant sur cette troisième journée. Merci Dubby pour ton fairplay et le temps que tu nous a accordé. A très bientôt !

Merci à toi aussi, Wookette. Je souhaite à tous les lecteurs et à tous les Dubli-fans de très belles fêtes de fin d’année ! Joyeux Noël, et à l’année prochaine !

15682216_10211576367105184_1440672538_o

Une réflexion sur « J3 de l’Open Bzh softball indoor : une interview exclusive de Dubby FLSM !!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.