Week-end des 3 et 4 décembre : amicalement vôtre…

Non non, promis, je ne vous fais pas un remake des aventures de Brett Sinclair et Danny Wilde (les plus jeunes : demandez à vos parents, c’était leur Game of Thrones à eux, version chic britannique) ! C’est simplement que le week-end a été très amical pour nos FLSM Dubliners préférés : le samedi 3 décembre, nos jeunes pousses ont affronté les Plougastelenn’ lors de deux rencontres (amicales, donc, si vous avez tout bien suivi) et le dimanche 4 décembre, les softballeurs ont recontré (amicalement toujours, faut-il encore le dire ?) leurs homologues Quimperois… De très beaux moments de baseball et de softball, dont l’article ci-dessous souhaite restituer l’essence, ou tout du moins le parfum, aux malheureux absents ces jours-là…

Invités par les Plougastelenn’ dans leurs terres, nos jeunes FLSMois se sont retrouvés samedi, dans la matinée, dans la perspective d’affronter d’autres jeunes baseballeurs. Seulement, comme chacun sait, la vie, c’est comme une boîte de chocolats, tout ça tout ça. C’est donc non sans surprise que les plus âgés de l’équipe (U15/U18) sont tombés nez-à-nez avec des adultes, softballeurs de surcroît, au moment d’entamer le premier match du jour : quédiou, non seulement la balle, mais aussi les gens, sont bien trop grands par rapport à ce qui était convenu ! Flairant l’arnaque, mais décidément pleins de ressources, les jeunes entament leur match contre des Red Coats grimés pour l’occasion en Pères-Noël et autres rennes. Aidés de coach Ronn au lancer et coach Franck au catch, ils se battent vaillamment mais finissent par s’incliner 12 à 4 en 5 manches. Bourreaux d’enfants ! (Non, on plaisante : on remercie bien sûr les Red Coats de nous avoir invités et d’avoir permis à nos jeunes talents de jouer un vrai grand match pour de vrai !)

La deuxième rencontre de la journée fut caractérisée par une moyenne d’âge bien plus basse : nos benjamins affrontent les Diabolos plougastelenn’. Les MiniDubs, dont beaucoup nous ont rejoints en septembre, nous donnent à tous une vraie leçon : ce n’est pas parce qu’on débute qu’on ne peut pas faire des prouesses ! La défense est quasi sans faille, et ça paye… Victoire 9 à 6 pour nos juniors ! La plus belle action du match, à l’unanimité : le triple retrait effectué par Marc à lui tout seul (balle rattrapée de volée, puis retrait en 3 et en 2), good job kid ! Evan aussi nous impressionne par son retrait en 3, rattrapant sans trembler une forte line drive. En bref, pas d’inquiétudes : la relève est là !

Le dimanche, softballeurs convoqués à un horaire bien plus humain qu’à l’accoutumée : 11h30 au Kerzu, quel luxe ! Les habitués apprécient le confort, n’en déplaise à notre Rookette (que nous savons maintenant, elle aussi, Wookette : bienvenue au club !) du jour, qui grommelle un « bouarf, comme un matin, quoââ ! » pour seule réponse aux phatiques « salut, ça va ? » que certains lui lancent. Elle finit par se réveiller et découvre la joie du montage de backstop, dont, entendons-nous bien, seuls les docteurs ès macramé sont capables de venir à bout sans craquer. L’union faisant la force, et la sagesse des anciens aidant, le backstop finit tout de même debout, prêt à stopper les wild pitches les plus créatifs. Une bonne chose de faite !

Une fois les Quimperois salués, l’échauffement des Verts et Rouges démarre. Hormis des popotins un peu trop hauts lors des pas chassés bas (coucou Alan !), rien à signaler. Les choses sont un peu moins heureuses chez nos adversaires du jour, dont l’une des joueuses se blesse assez rapidement. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et espérons la revoir très bientôt sur le terrain…

Début du match : les Saint-Marcois en défense, les Requins en attaque. Ca commence mal pour nos héros : 4 points dès la première manche, c’est dur à admettre. Les Rookliners découvrent alors THE RULE de la patronne, aka coach Moon : quand on prend des points pendant une demi-manche, on doit en mettre autant ou plus pendant la demi-manche suivante. Match d’Open, match amical, même combat ! Le pari est réussi et les Dubs rentrent enfin dans le match en inscrivant 5 points. Pour son premier match, Audrey décide de ne pas faire les choses à moitié et arrive safe en première sur 4 passages au bâton (dont 3 hits, rien que ça!). Une bonne entrée en matière, et c’est rien de le dire… Pour son retour sur les terrains après quelques semaines de blessure, Micka souhaite lui aussi marquer les esprits : en plus de rattraper trois balles de volée, il signe avec Ronn un très beau double jeu, le tout en quatre manches jouées. Saluons aussi on sacrifice pour l’équipe lorsqu’il abîme à nouveau sa main fraîchement réparée sur un slide en 2… A lui également, un très prompt rétablissement, que nous espérons définitif cette fois ! Dernier temps de jeu particulièrement remarqué : une arrivée fulgurante de coach Moon en champ centre pour remplacer notre malheureux blessé. Un poste bien inhabituel pour elle, mais c’est bien là qu’on se rend compte qu’on a encore beaucoup à apprendre, : dès son entrée sur le terrain, elle rattrape une jolie frappe et effectue un retrait très propre avec Ronn, notre shortstop du jour. Respect, coachS !

Les deux journées s’achèvent sur un goûter partagé entre les équipes. Le gras, c’est la vie ! Votre narratrice, qui aime les gâteaux (c’est bon, les gâteaux !), remercie tous les pâtissiers du samedi et du dimanche. Hélène, tes chouquettes sont toujours aussi chouettes ; Audrey, tes bredele ont vraiment ravi tout le monde ; Francky, ton gâteau AUX OEUFS était parfait ; bref, merci à tous !

Merci à nos adversaires du jour, mais copains dans la vie : amis Sharks, amis Red Coats, on remet ça quand vous voulez !

Merci, enfin, aux arbitres, scoreurs et scout (ouais on a un scout, ouais, si ça c’est pas la preuve qu’on est un club de niveau international !): Sophie (bravo pour la performance de scorage sur le match des plus jeunes le samedi, on me dit dans l’oreillette que c’était pas évident), Micka (le scout du samedi, donc), Xan, Poulpi, Adri, mersi bras !

20161204_184940

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.