Comme chacun sait, le baseball est un sport d’équipe : « pas question qu’une seule personne se tape le travail », qu’ils ont dû se dire, nos amis baseballeurs. Alors bon, voilà t’y pas que moi, ce matin, je reçois deux résumés du match de dimanche dernier, hop là, et avec des blagues rigolotes dans les deux, en plus. Alors certes, j’aurais pu choisir, mais combiner les deux, c’est quand même drôlement plus « team spirit ». En espérant que le résultat plaise à nos deux auteurs, Groot (en rouge dans le texte) et coach Thomas (en vert dans le texte) ! [ndlr : Le noir, c’est bibi qui fait les liaisons entre les deux pour que ce soit compréhensible ! Que les auteurs me pardonnent les petits passages qui ont pu sauter, contraintes de « combinaison » obligent…]. En tous les cas, merci à eux pour ce travail de résumé ! Allez les gars, c’est à vous !

 

Me voilà piégé hier soir par Mika. En l’appelant pour lui communiquer le bilan de notre match, ce petit futé m’a glissé un « au fait, tu as demandé à qui de faire l’article ? ». Epuisé et peu attentif, j’ai répondu « personne !», et voilà comment le manager m’a tuérsz. Comment faire, donc, pour écrire le résumé de la première défaite de l’équipe, et surtout comment faire aussi bien que Groot qui a mis la branche haute ? / Personne ne me l’a demandé, mais j’écris quand même un petit résumé au cas où personne ne s’en serait chargé.

(Bon, j’ai dit que j’avais reçu deux résumés, j’ai pas dit que les deux auteurs étaient équitablement motivés…)

Je me lève donc à 12h30 du mat’ et fort de mon p’tit verre de jus de pomme (bio) et mon petit croissant avec un carré de choco (pas bio, faut pas déconner), je me jette dans l’aventure littéraire d’un récit qui sera le plus objectif possible. Ahahah ! Ach nein, ich mens, petit vermisseau ! Ich mich qui raconte l’histoire, Ja !

Bref.

Ce match a pourtant bien commencé : vendredi soir, en effet, nous avions notre petite soirée MLB au Foyer Laïque de Saint Marc (pub foyer : check). Idéal pour se mettre dans le bain…Bon, ok, pas physiquement, les bières chips, pizza ne sont pas dans le ton…

Le lendemain, samedi, petit et très léger entrainement, quelques balles catastrophiques et des étirements (Groot compris, et oui, il a atteint sa ceinture cette fois).

Terrain pas tracé, kit animation absent, nous étions fin prêts à improviser pour ce dimanche face à l’une des meilleures équipes du championnat. Freestyle mode engaged, avec nos bites nos couteaux, nous sommes partis vent du cul dans la plaine sur des bases que nous connaissions à la perfection :

– Placer des bases séparées de 27,432 m…avec un double décamètre ;

-Planter les piquets de base…à la main ;

-Tendre notre filet de HR en rouge…au milieu des javelots de l’athlé ;

-Réfléchir encore une fois au montage du « back stop » ;

-Les nœuds de tenue du filet…que seuls les esprits tordus peuvent monter et pas forcément démonter ;

-ET SURTOUT le barbecue… et même là le petit Irish Korrigan, catcheur de la WWE avait oublié les vis pour tenir le sien de barbecue.

Ça partait mal…

La Guerche arrive, 10 gars, nous 9, on ne sent pas du tout le weekend pascal dans les effectifs… Barbecue : ces petits slips n’alignent rien à la buvette ! On bat allègrement les « gens de l’Est » (oui, j’ai appris ici que l’on dit Sud pour le 56, Nord pour le 22, Est pour le 35 et Centre de toute vie sur Terre pour le 29 : un chouilla chauvin, le breton pure race d’élevage. Enfin, vous ferez moins les malins à la montée des eaux, on vous mettra une ecotaxe pour venir vivre chez nous ! wouahaha Ich bin guénial !).

14h00 : c’est le drame, le match commence et notre Victor non-national commence le match à pitcher.

On savait que ce serait dur, et ca l’a été. Ils font très peu d’erreur, même sur notre terrain pourri, et vont chercher les points.

Trop tendres au bâton, quand on n’est pas irréprochables en défense (quelques erreurs tradi : relais sans bras ni chocolat, faux rebonds en veux-tu en voilà), ça finit par se voir.

Mais pas de quoi s’alarmer, tout le monde reste motivé.

Pas de surnoms cette semaine sur le line-up :

-Victor : lanceur, puis short stop

-Yannick moi Groot : champ gauche

-Marc : troisième base

-Goulven : shortstop, puis lanceur

-Tangui : champ centre

-Thomas : première base

-Correntin : champ droit, puis deuxième base

-Boris : catch

-Sébastien : deuxième base, puis champ droit

Eh ben force est de constater que notre Ombré lance plutôt pas mal, bien fort, bien droit et ce n’est pas les deux HR concédés coup pour coup en Inning One qui nous diront le contraire. Notre Tangi (prononcer Tanguy, allez savoir…) courant pourtant plein d’espoir et bras droit haut pour tenter de les avoir ces petites balles…mais comme pour Orangina, c’est le zeste qui compte (bon la perception de l’espace des gauchers…voilà, quoi ! comme dirait Sam).

“I believe I can fly! I believe I can catch a ball !” (Oui, je sais, c’est pas les paroles, mais moi aussi, un jour, je rattraperai une balle !)

Les bons points distribués par coach Thomas :

Supers jeux de nos Héros du jour : Marc et ses tag ; Tangi, Groot, Irish Korrigan et leurs catch de volée ; nous avons vu un HIGHLIGHT du feu des Dieux du baseball. An Awesome Play ! An Amaaaaaazin’ f**** play !!! WTF ! Eh oui, je parle de notre Seb qui plonge sur une balle en 2B ! Aux questions : pourquoi ? comment ? mais ? non ? si ? què ? et autres, aucun d’entre nous ne pourrait répondre. Toujours est-il que 1 : il a eu la balle ?!?!?; 2 : il a perdu un pouce… (instant coach : et l’occasion de faire un mort, mais bon bref, ça faisait beaucoup, alors le relais en 1, on s’en est passé ; fait pas l’effort, le type). Malgré tout, on en rigole aujourd’hui, mais je salue le courage et l’abnégation du 2B devenu champ droit par la force de choses d’être allé au bout du match (at bat compris et avec ces petits futés de La Guerche qui décroisaient les frappes en fin de match…). Mieux vaut perdre avec panache que déclarer forfait !!! DEBOUT LES MORTS !!! CHARGEZ !!!! BOURGOGNE !!! MORTS AUX VACHES !!! (pardon, je m’égara – dit Hercule).

 

Et sinon, le saviez-vous?

– La famille de Goulven a un commerce de prothèses médicales. La semaine dernière Goulven avait fait du bon boulot en leur envoyant un client pour une prothèse de hanche mais cette semaine, rien du tout… Fais attention, Goulven, il te manque encore au moins 2 batteurs a déboiter pour avoir ta prime de fin d’année!

– En revanche du coté de la famille de Victor, c’est la fête : ils vendent des dents made in République Dominicaine, et Thomas risque d’en avoir besoin de plusieurs grâce au lancer miteux de notre short stop (balle dans la tronche du 1B – on me l’avait jamais faite celle-là putain ! un relais du SS avec 4 rebonds, déjà je sens que ça va pas aller, mais le 4è et dernier rebond étant faux (rebond) direction : en pleine tronche, MERDE ! CHIER ! P*** ! TOURETTE ! Aïe quand même –) ! Prends-en de la graine, Goulven, si t’arrives pas a dégommer ceux d’en face, vise ceux de ton équipe!

– Si on additionne mon âge et celui de Boris, c’est à peu près l’âge cumulé de toute l’équipe adverse.

– En fait, si on prend juste l’âge de Boris, ca fait aussi l’âge cumulé de toute l’équipe adverse.

– A la Guerche, ils ont plus de terrain de baseball que nous de joueurs

– A Brest, nous avons plus de taupes dans notre « terrain » que la Guerche de joueurs

– Marc sait courir !

– Boris aussi !

– Le gant de 1ere base de Corentin, c’est du 6 pouces

– Marc s’est éloigné à plus d’un mètre de sa 3ème base. Peut-être même 1m50 !

– La fille de Victor n’a presque pas de cheveux

– Elle en a quand même plus que la moitié de notre équipe

– La mère de Tangi lance mieux que lui une balle. Et c’est même pas pour faire une vanne : on l’a vue lancer après le match. En même temps, il est gaucher…

 

En dépit de nos lamentables efforts, le match se termine en 2h30 par un 16-5 en faveur des « gens de l’Est, à la limite pas Bretons, ou pas vraiment », l’attaque de l’adversaire étant à son top.

Bilan : pas trop moche, on aurait pu prendre plus cher. Mais pas brillant non plus : des joueurs en carton et sans bras, des faux rebonds partout, pas de frappes sauf Boris, Goul, et ! eT ! ET ! Groot et une superbe line drive en champ centre !!!! Même la balle a fait «je s’appelle Groooooooooooooot ».

Quoi qu’il en soit, merci a tous ceux qui sont venus nous voir, et aux officiels, et bravo a l’équipe (et à Seb en particulier, qui s’est accroché tout le match alors qu’il s’était blessé d’entrée) et rendez vous le 30 avril pour le match FLSM Dubliners / Redwings de Rennes.

Bisous et bons œufs de Pâques !

PS : Avant que je n’oublie : on a trouvé un pouce sur la pelouse, si quelqu’un pouvait m’aider a retrouver son propriétaire, ce serait cool pour lui !

6 réponses à “Championnat Bzh de baseball, jour 3 : un résumé plus Vert et Rouge que jamais”

  1. Avatar yanoob dit :

    D’ailleurs que se passe-t-il si on est plus que 8? C’est forfait ou on peut continuer quand meme?

  2. Avatar yanoob dit :

    Me femme est passée avec mon fils pile au moment ou j’ai frappé champs centre. J’ai la video si vous voulez apprendre a frapper une balle

  3. Boris Boris dit :

    Vous être trop fort les gars. Je me demandais comment on pouvait faire mieux que Groot au rapport. Il suffisait d’avoir deux rapports!
    Ter repetita pour le match contre Rennes ?

  4. Sebastien Sebastien dit :

    Excellent les gars !!!
    Joli boulot !
    Je veux bien récupérer le pouce si possible !
    LOL

  5. Avatar Downtom66 dit :

    le pouce a été revendu par Victor, il est un peu à court en ce moment. super Groot, super travail d’équipe non concerté et involontaire.
    sinon comme pour le touché de base mon ptit Jean-Claude Dusse oui à 8 c’est forfait sauf si l’arbitre dit ok et vous subissez…

  6. Avatar yanoob dit :

    Je passe mon tour pour le prochain résumé. J’ai fait trop de vannes sur l’équipe et je commence a avoir peur de prendre un coup de batte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.