[Open Speed Batting 2017] Sliding in the rain

« I’m sliiiiiding in the rain,

Just sliiiding in the rain,

What a glooorious feeeeling

I’m haaappy again ! »

 

Bon, désolée pour Broadway, on aurait quand même préféré qu’il fasse beau. Mais on s’est, malgré tout, bien amusés (surtout Micka, aka Mudman pour l’occasion) ! Retour sur la 2ème édition de l’Open Speed Batting,, premier tournoi amical de la saison, organisé par les Seadogs de Lannion.

 

Forces en présence :

  • FLSM de Brest
  • Seadogs de Lannion
  • Breizhlanders de Pontivy (oui oui, c’est les mêmes Breizhlanders que l’année dernière ; ils ont dû déménager, ça arrive)
  • Black Panthers de Bréal-sous-Montfort
  • Bruine épaisse, continue et pénétrante

 

8h pétantes, paf, dans les voitures et en route mauvaise troupe. Ca roule bien (« normal, me direz-vous, les gens sains d’esprit dorment, ou lisent leur journal en pyjama, à cette heure un dimanche » ; c’est pas faux), votre serviteuse n’a même pas été malade dans la voiture malgré les virages à Plestin, et notre Mme Météo du jour (coucou Alwena) nous annonce que la pluie va s’arrêter. Bref, de quoi partir de bonne humeur.

 

« On court vachement vite, nous dit Mumu à l’échauffement, ça donne même l’impression qu’il pleut plus fort ! ». Ben, Mumu, comment te dire… Navrée de créer une fêlure dans ta confiance inébranlable en notre météorologue attitrée, mais je crois qu’il pleut juste vraiment plus fort. Scrouinch scrouinch, déjà, dans les chaussures.

 

Début de la journée : Brest affronte Lannion, un grand classique. Line up brestois :

  • Mickaël Boulzennec, 3è base
  • Louise Le Chennadec, qui frappe pour Aude Georgelin (lanceuse)
  • Goulven Sévère, shortstop
  • Muriel Schillinger, 1ère base
  • Franck Péan, champ centre
  • Thomas Ronzeau, receveur
  • Claire de Bellefon, 2ème base
  • Corentin Sanchez, champ gauche
  • Isabelle Quioc, champ droit

 

Pouik (il paraît qu’il s’appelle Valentin sur les documents officiels, mais ça reste à prouver) lance pour Lannion. 1er constat : il a dû s’entraîner depuis l’an dernier, parce qu’il lance plus vite, et visiblement plus précis. Et en plus, les grips glissent. Zut de zut. Les Vert et Rouge parviennent tout de même à monter un peu sur base, et font heureusement les jeux en défense. Ils s’en tirent bien et remportent le premier match de la journée (quelqu’un a noté le score quelque part, dites ?).

 

Longue, longue attente sous la pluie ensuite : les Saint-Marcois sont au repos pour deux matchs. Le premier voit s’opposer Lannion à Bréal-sous-Montfort (me semble-t-il, mais j’étais partie acheter une crêpe, désolée), et je crois (mais j’étais partie m’acheter un thé une tisane) que les Jaunes et Bleus (ah mais donc c’est de là, leur budget ? un sponsoring IKEA ?) ont gagné. Je n’ai pas tout vu (j’étais partie faire pipi), mais de loin, j’ai entendu quelques bons contacts ! Félicitations à nos hôtes de la journée !

 

3è rencontre : Pontivy vs Bréal-sous-Montfort. Bon, là, j’étais à fond dedans, j’étais près des scoreurs. Plus question d’aller à la buvette. Je peux tout vous raconter. 1ère manche : Adrien vs sa feuille et son criterium. La feuille attaque fort et profite d’un environnement favorable pour se trouer sous l’action du porte-mine. 2è manche : Alwena dégote un parapluie pour protéger la seule paire de feuilles de scorage survivante, tenue d’une main de maître par Franck. Coup dur pour l’alliance feuilles-crayon à papier, l’équipe scorage reprend le dessus. 3è manche : Franck la joue agressif et sort une arme ultime : le bic. La feuille se tortille de douleur (« nooooon ! l’a-t-on entendu hurler depuis le bord du terrain, pitié, pas le scorage au bic, c’est un sacrilège, ça s’efface paaas ! ») et capitule. Franck sort donc victorieux de la rencontre.

Quoi ? De quoi ? Le match de softball sur le terrain, vous dites ? Ah bah j’ai pas trop vu, du coup, désolée. Mais promis, si je retrouve le scorage de Franck (il existe, si vous avez bien lu), j’essaierai de vous faire un petit quelque chose.

 

14h30, il pleut toujours. Nous licencions définitivement Alwena avant d’entamer notre second match de la journée, contre les Breizhlanders. La rencontre s’achève rapidement sur un mercy rule en faveur de la pluie : terrain impraticable dès la fin de la première demie-manche. Micka conclut la rencontre par un dive totalement gratuit le long de la 3, repeignant ainsi son maillot d’une belle couche de boue (RIP les tuyaux de sa machine à laver).

 

Les Verts et Rouge (et le Marron) rentrent donc plus tôt que prévu à la maison, mouillés mais contents. Merci à Lannion pour l’organisation de cette journée, merci aux équipes de s’être déplacées et, enfin, très grand merci aux officiels qui ont accepté de scorer (avec plus ou moins de succès) ou d’arbitrer sur la journée ! A l’année prochaine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.