Dimanche 10 décembre : l’heure est venue pour les Griffons de venir prendre leur revanche sur les Vert et Rouges, un mois après leur rencontre en terres sudistes. Petit résumé de cette journée pleine de frappes, de double-jeux (il y en a eu!) et de bonnets de père-Noël !

Constat douloureux pour les Saint-Marcois à leur arrivée dans la salle Le Doaré, où devaient se dérouler les matchs : le plafond de la salle a définitivement perdu le peu d’étanchéité qu’il lui restait. De profondes flaques couvrent la majorité de la surface du terrain. Raclettes, serpillières et huile de coude n’y pourront rien ; à moins de vouloir jouer au softball subaquatique (remarquez, c’est un concept comme un autre, ndlr), il faut se rendre à l’évidence : les matchs se joueront ailleurs ou ne se joueront pas. Fort heureusement, le gymnase de Kerisbian est prêt à nous accueillir (et en plus, il est chauffé!). Les deux équipes s’accommoderont de la taille de la salle (small is the new sexy)…

Premier match : les Griffons commencent en attaque. Brièvement : les Brestois éliminent tout de go les trois premiers frappeurs (bravo à Paul pour le fly rattrapé en champ centre, lançant ainsi la machine saint-marcoise, et à Thomas, Charbo et Mumu pour le deux retraits suivants!). Côté attaque, les Vert et Rouges rentrent un tout petit point (merci et bravo à Davy pour son hit et ses choix de course judicieux). Les deux équipes semblent donc assez peu enclines (et on les comprend!), l’une et l’autre, à laisser leurs adversaires faire le tour des bases. En deuxième manche, Raffaele Rollo fait trembler Charbo, shortstop de son état, en frappant le premier hit gregamiste. Il arrivera jusqu’en troisième base, mais ne parviendra pas à transformer l’essai avant que ne soient effectués les trois retraits de la manche, si bien que les Griffons en restent à 0 au score. Chez les Bretois, Paul imite Davy (il a bien raison, quitte à imiter quelqu’un, autant que ce soit Davy, ndlr), suivi par huit de ses camarades, asseyant ainsi l’avance brestoise au score. Les Griffons se fâchent en troisième manche et inscrivent leur premier point de la rencontre ; ils ne laisseront pas les Saint-Marcois en entrer davantage. Durant la fin de la rencontre, les Brestois se montrent néanmoins plus productifs au bâton, et marquent neuf points supplémentaires. A noter : le premier home-run de la journée, frappé par Charbo (mais c’est qu’il en a encore dans les bras, dites ! Ndlr). Les Morbihanais ne parviendront malheureusement pas à remonter la pente. Le match s’achève donc sur le score de 19 à 1 en faveur des softballeurs du FLSM. Bravo à Alwena, notre lanceuse, qui termine le match sans point mérités, et à la défense, qui a fait les jeux !

Second match de la journée : les Saint-Marcois débutent le match derrière un « jeune » lanceur, Davy, qui ne lance en match que pour la deuxième fois de sa vie. Le reste de la défense est aussi une composition partiellement nouvelle : Muriel au catch (ça faisait longtemps !), Corentin en 1, Claire en 2, Charbo en shortstop (bon, ça, c’est une charnière déjà vue!), Johann en 3 (bienvenue!), Paul en champ gauche et Alwenna en champ centre. Le démarrage est un peu plus difficile pour les Brestois que le matin : ils encaissent douze points sur les quatre premières manches et n’en inscrivent que deux, face à des Griffons survoltés qui mettent même en œuvre, avec succès, un double-jeu durant la troisième manche. Heureusement pour les Vert et Rouges, les choses basculent en cinquième et sixième manches, durant lesquelles ils font rentrer six puis quatorze points, remontant ainsi l’écart avec leurs adversaires du jour. Les deux home-runs presque coup-sur-coup de Thomas et Raffaele de Gregam en cinquième manche ne suffiront pas aux Griffons pour vaincre les Brestois. Bravo à Thomas (le Saint-Marcois, cette fois-ci!) pour son home-run et, surtout, très bon rétablissement à Corentin, qui s’est blessé sur une phase de défense.

Les Vert et Rouges remercient Michel et Hervé, qui ont assuré l’arbitrage sur la journée, à Adrien, qui a assuré le scorage (mais qui sera bientôt de retour sur les terrains après plus d’un an, soyez prêts!), et, bien sûr, aux Gregamistes d’avoir fait le déplacement et d’être de si bons camarades de jeu !

Joyeux Noël à tous (nous comptons sur vous pour vous parer de Vert et de Rouge!) et… à l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)