Archives de catégorie : Amical

[Softball] 1 dimanche + 1 dimanche = 4 rencontres

Les softballeurs du FLSM étaient de sortie les deux week-end passés. Votre serviteuse n’était pas du voyage, mais ce n’est pas une raison pour vous priver de résumés !

28 janvier : matchs amicaux contre les Black Panthers bréalaises

Pas de journée d’Open au programme ? Qu’à cela ne tienne, c’est l’occasion d’organiser des rencontres amicales ! Les Black Panthers de Bréal-sous-Montfort sont ainsi venues nous rendre visite le 28 janvier à Brest pour disputer deux matchs. Double merci à coach Moon qui, en plus d’avoir organisé ce rendez-vous, nous en livre le résumé !

«  Une nouvelle équipe brestoise alignée face aux Black Panthers de Bréal. Ce dimanche, place aux débutants, coachés par Micka, de retour aux affaires après quelques mois. De son côté, Moon est en mode blabla avec Annie et Jean, du Foyer Laïque de Saint-Marc, de passage pour saluer les Verts et Rouges. Beaucoup de hits, de belles courses, une bonne application du travail fait aux entraînements : que demander de plus ? A tout cela s’ajoute un très bon pitching d’Alwena : 6K, 4 BB, 1R. Sans attendre, les Saint-Marcois filent vers la victoire, qu’ils décrochent sur un score de 17 a 1. A noter : le magnifique catch plongeant de Taz, à qui le béton du Kerzu ne fait visiblement pas peur (et pourtant, Dieu sait qu’il a déjà attaqué bien des genoux et des fesses de slideurs un peu trop entreprenants!), sur une frappe de Paul.

Un apéro, une salade et un p’tit jus plus tard, c’est reparti. Micka s’illustre cette fois-ci au pitching, soutenu par un infield inédit. Les Brestois commencent en attaque et doivent faire face à une défense impeccable de Bréal : 3 frappeurs, 3 out (Phiphi est au taquet!). Les Bréalais démarrent également sur les chapeaux de roue en attaque et marquent 3 points. Brest est prévenue : va pas falloir faire la sieste ! Petit a petit, Micka prend heureusement ses marques. La défense fait preuve de maîtrise et décide de ne pas se contenter de la simplicité des retraits en 1ère base. Brest bascule ainsi en tête a la fin de la 3ème manche et la conservera grâce à ses vingt hits.

Bravo a tout le monde, et surtout à Nico pour son home run. Merci à Rookie et Juju, nos officiels du jour ; à Micka, Moon et Magalie pour les bancs ; à Micka (encore lui!) pour le café ; à Moon pour les binouses (c’est capital). Et merci, enfin, à Felix, Annie et Jean d’être venus nous supporter. C’était un bon dimanche de softball, où les newbies ont brillé.

Un grand Merci a Bréal d’avoir fait le déplacement et de partager ces moments de softball avec nous ! A la prochaine ! »

 

Dimanche 4 février : J3 de l’Open régional indoor

Le dimanche 4 février, les Vert et Rouges se déplaçaient à Lannion pour disputer leur troisième journée de l’Open régional softball indoor. Ils rentrent à la maison avec deux nouvelles victoires, restant, du même coup, invaincus sur cette phase de poules. Retour sur cette dernière journée !

Premier match de la journée : Brest-Lannion. Lannion reçoit, tant et si bien que les Brestois démarrent tout de go par une attaque. Davy, premier frappeur côté brestois, tente de lancer la machine à hits par une belle frappe en champ droit. Deux bases volées et une frappe plus tard, il est de retour à la maison, permettant ainsi aux Vert et Rouges d’ouvrir le score. Moon suit son exemple et rentre un deuxième point, profitant notamment de moments d’innatention de la batterie (un WP, une PB) pour progresser sur bases. Les Seadogs se resaisissent néanmoins rapidement et éliminent trois de nos joueurs l’un après l’autre. En défense, les Brestois débutent correctement par deux retraits en première, mais Alwena, pitcheuse du match, se fait frapper par les redoutables Olivier et Cyril (bravo à lui, tout de même, pour son double, le seul du match!). Pas question de les laisser rentrer : Johan, shortstop, et Moon, première base, s’appliquent à faire le troisième retrait de la manche, offrant ainsi aux Brestois de revenir en attaque. « Tout ça pour ça », me direz-vous : l’attaque est en effet de courte durée pour les Brestois qui ne mettent personne sur base. En défense, un bunt intelligemment placé par Baptiste permet à Karim et Matthieu, déjà sur base, de progresser. Les Saint-Marcois parviennent à éliminer Matthieu au marbre, mais il n’en sera pas de même pour Karim, qui profite des actions de ses co-équipiers au bâton pour marquer un point. Ce sera, malheureusement pour eux, le seul point de la manche, mais aussi de la rencontre. Après une autre manche d’attaque poussive pour l’équipe du FLSM, elle se réveille enfin en quatrième et cinquième manches et inscrit les points de la victoire, qu’elle décroche 13 à 1 face à leurs adversaires ce jour-là impuissants.

Deuxième match de la journée : le FLSM affronte les Krakens de Saint-Brieuc. Cette fois-ci, les Brestois débutent en défense. Ils mettent d’emblée la pression à leurs rivaux en retirant les trois premiers frappeurs. En attaque, pas de hits, mais cela n’empêche pas nos héros (ben quoi, n’ayons pas peur des mots) de rentrer deux points avant de revenir en défense. Moon, lanceuse, concède deux hits aux costarmoricains, mais la défense veille à ne pas les laisser rentrer. C’est ensuite lentement, mais sûrement, que les Brestois construisent leur avance au fil des manches, tout en maîtrisant l’attaque briochine. La rencontre s’achève sur une mercy rule en 6è manche, avec un score de 9 à 0. Bravo à tous !

Troisième match de la journée : Seadogs vs Krakens. Les Lannionais s’imposent 16 à 11 face aux Briochins.

Merci aux Seadogs pour leur accueil, ainsi que pour le match disputé (merci aussi aux Krakens!). Merci aux officiels, scoreurs et arbitres, présents ce jour-là. Nous retrouverons les équipes de Gregam et La Guerche, également premières de leur poule, le 25 février, pour un plateau final de cette édition de l’Open indoor régional softball ! D’ici là, portez vous bien !

[Softball] Des Griffons de Noël à Brest

Dimanche 10 décembre : l’heure est venue pour les Griffons de venir prendre leur revanche sur les Vert et Rouges, un mois après leur rencontre en terres sudistes. Petit résumé de cette journée pleine de frappes, de double-jeux (il y en a eu!) et de bonnets de père-Noël !

Constat douloureux pour les Saint-Marcois à leur arrivée dans la salle Le Doaré, où devaient se dérouler les matchs : le plafond de la salle a définitivement perdu le peu d’étanchéité qu’il lui restait. De profondes flaques couvrent la majorité de la surface du terrain. Raclettes, serpillières et huile de coude n’y pourront rien ; à moins de vouloir jouer au softball subaquatique (remarquez, c’est un concept comme un autre, ndlr), il faut se rendre à l’évidence : les matchs se joueront ailleurs ou ne se joueront pas. Fort heureusement, le gymnase de Kerisbian est prêt à nous accueillir (et en plus, il est chauffé!). Les deux équipes s’accommoderont de la taille de la salle (small is the new sexy)…

Premier match : les Griffons commencent en attaque. Brièvement : les Brestois éliminent tout de go les trois premiers frappeurs (bravo à Paul pour le fly rattrapé en champ centre, lançant ainsi la machine saint-marcoise, et à Thomas, Charbo et Mumu pour le deux retraits suivants!). Côté attaque, les Vert et Rouges rentrent un tout petit point (merci et bravo à Davy pour son hit et ses choix de course judicieux). Les deux équipes semblent donc assez peu enclines (et on les comprend!), l’une et l’autre, à laisser leurs adversaires faire le tour des bases. En deuxième manche, Raffaele Rollo fait trembler Charbo, shortstop de son état, en frappant le premier hit gregamiste. Il arrivera jusqu’en troisième base, mais ne parviendra pas à transformer l’essai avant que ne soient effectués les trois retraits de la manche, si bien que les Griffons en restent à 0 au score. Chez les Bretois, Paul imite Davy (il a bien raison, quitte à imiter quelqu’un, autant que ce soit Davy, ndlr), suivi par huit de ses camarades, asseyant ainsi l’avance brestoise au score. Les Griffons se fâchent en troisième manche et inscrivent leur premier point de la rencontre ; ils ne laisseront pas les Saint-Marcois en entrer davantage. Durant la fin de la rencontre, les Brestois se montrent néanmoins plus productifs au bâton, et marquent neuf points supplémentaires. A noter : le premier home-run de la journée, frappé par Charbo (mais c’est qu’il en a encore dans les bras, dites ! Ndlr). Les Morbihanais ne parviendront malheureusement pas à remonter la pente. Le match s’achève donc sur le score de 19 à 1 en faveur des softballeurs du FLSM. Bravo à Alwena, notre lanceuse, qui termine le match sans point mérités, et à la défense, qui a fait les jeux !

Second match de la journée : les Saint-Marcois débutent le match derrière un « jeune » lanceur, Davy, qui ne lance en match que pour la deuxième fois de sa vie. Le reste de la défense est aussi une composition partiellement nouvelle : Muriel au catch (ça faisait longtemps !), Corentin en 1, Claire en 2, Charbo en shortstop (bon, ça, c’est une charnière déjà vue!), Johann en 3 (bienvenue!), Paul en champ gauche et Alwenna en champ centre. Le démarrage est un peu plus difficile pour les Brestois que le matin : ils encaissent douze points sur les quatre premières manches et n’en inscrivent que deux, face à des Griffons survoltés qui mettent même en œuvre, avec succès, un double-jeu durant la troisième manche. Heureusement pour les Vert et Rouges, les choses basculent en cinquième et sixième manches, durant lesquelles ils font rentrer six puis quatorze points, remontant ainsi l’écart avec leurs adversaires du jour. Les deux home-runs presque coup-sur-coup de Thomas et Raffaele de Gregam en cinquième manche ne suffiront pas aux Griffons pour vaincre les Brestois. Bravo à Thomas (le Saint-Marcois, cette fois-ci!) pour son home-run et, surtout, très bon rétablissement à Corentin, qui s’est blessé sur une phase de défense.

Les Vert et Rouges remercient Michel et Hervé, qui ont assuré l’arbitrage sur la journée, à Adrien, qui a assuré le scorage (mais qui sera bientôt de retour sur les terrains après plus d’un an, soyez prêts!), et, bien sûr, aux Gregamistes d’avoir fait le déplacement et d’être de si bons camarades de jeu !

Joyeux Noël à tous (nous comptons sur vous pour vous parer de Vert et de Rouge!) et… à l’année prochaine !

[Softball] Matchs amicaux en terres morbihanaises

Les Vert et Rouges étaient prêts, dans les startings blocks, à bloc Jean Floch’, pour le démarrage de l’Open softball Bzh indoor 2017. Mais pas de bol Jean-Paul, les nordistes, censés nous accueillir, ont eu un problème de salle, reportant du même coup la première journée d’Open, initialement prévue le  12 novembre, au mois de février 2018. Pas question pour les troupes de coach Moon de rester se tourner les pouces pour autant ! Quelques petits coups de fil plus tard, il est ainsi convenu de se rendre chez les sudistes (aka nos copains les Griffons de Gregam, bien sûr), qui ne sont pas dans notre poule d’Open cette année (snif), pour disputer deux matchs amicaux dans la journée. Bon, comme d’hab, on vous raconte !

 

Départ aux aurores, comme toujours, pour les softballeurs. Trois voitures dont deux Twingos : assurément, le voyage le plus rapide et confortable de toute l’histoire de la section baseball-softball du FLSM (et je dis pas ça parce que je conduisais une des deux Twingos en question, non non non, c’est pas mon genre d’être de mauvaise foi). Arrivée vers 10h chez les Gregamistes (j’ai toujours un doute, merci à google de répertorier les gentilés), qui semblent déjà prêts et au taquet. Une fois tout les Brestois débarqués, c’est du classique : échauffement / étirements, grounders, et en avant. 8 défenseurs (+ 1 champ droit sur le banc), 11 frappeurs : original, mais ça marche.

Pour la partie softball, laissons faire les connaisseurs. Coach Moon nous a proposé sa vision de la journée, merci à elle (même si je vois pas DU TOUT DU TOUT de quoi elle parle quand elle évoque des « courses surprenantes », vous croyez que je dois me sentir visée pour ma course en 1 in extremis, euh,  en 2 in extremis, euh, mon retrait en 3 alors qu’elle levait les bras depuis 2 siècles pour me dire de rester en 2, mais bon j’avais pas vu ? Bon, d’accord, je crois que je vois de quoi elle parle, c’est bon, arrêtez de vous marrer, c’est pas drôle du tout). On l’écoute !

« En premier lieu, je tiens à remercier Florian et son équipe pour leur accueil et les moments conviviaux partagés autour d’un café, de la plancha ou d’une boîte de Haribo. Merci aussi à JP et Renaud pour leurs arbitrages.

Deux nouveaux softballeurs dans les rangs de Brest : Paul et Gustavo. Deux matchs de 2h, remportés par Brest grâce à une mise en route rapide et efficace due au réveil plus que matinal pour un dimanche.

Une belle attaque : 17 hits, soit .414 d’average sur JPP. Bravo à Franck, notre meilleur frappeur (7/9), à Micka, Davy, Hélène, Charbo et Moon pour leur average supérieur à .500. Tout le monde a frappé son hit et a contribué à nos deux victoires. Mention spéciale à nos sliders, Davy, Gustavo et Micka, qui se sont plus que régalés ! C’était une belle journée de softball, avec des hits, des bunts, de belles courses sur les bases (et d’autres plus surprenantes… 😉 ).

Merci à nos scoreuses Claire, Hélène et Isa, ainsi qu’à nos chauffeurs, Claire, Charbo et Micka.

Rendez-vous en décembre pour les matchs retour à Brest, Gregam veut sa revanche ! »

Que voulez-vous que je rajoute après ça ? Non seulement elle a résumé la journée, mais en plus elle a fait des stats, si ça, c’est pas la classe… Surtout que vu les pâtés que j’avais faits par endroits dans le scorage, elle a bien du mérite. Même moi, j’ai eu du mal à me relire.

Encore bienvenue à Paul et Gustavo (belle entrée en matière, les gars !) et, surtout, très bon rétablissement à Gustavo qui s’est malheureusement blessé au cours du second matchs. Et encore merci aux Griffons pour leur accueil, nous avons hâte de leur rendre la pareille en décembre !

 

[Open Speed Batting 2017] Sliding in the rain

« I’m sliiiiiding in the rain,

Just sliiiding in the rain,

What a glooorious feeeeling

I’m haaappy again ! »

 

Bon, désolée pour Broadway, on aurait quand même préféré qu’il fasse beau. Mais on s’est, malgré tout, bien amusés (surtout Micka, aka Mudman pour l’occasion) ! Retour sur la 2ème édition de l’Open Speed Batting,, premier tournoi amical de la saison, organisé par les Seadogs de Lannion.

 

Forces en présence :

  • FLSM de Brest
  • Seadogs de Lannion
  • Breizhlanders de Pontivy (oui oui, c’est les mêmes Breizhlanders que l’année dernière ; ils ont dû déménager, ça arrive)
  • Black Panthers de Bréal-sous-Montfort
  • Bruine épaisse, continue et pénétrante

 

8h pétantes, paf, dans les voitures et en route mauvaise troupe. Ca roule bien (« normal, me direz-vous, les gens sains d’esprit dorment, ou lisent leur journal en pyjama, à cette heure un dimanche » ; c’est pas faux), votre serviteuse n’a même pas été malade dans la voiture malgré les virages à Plestin, et notre Mme Météo du jour (coucou Alwena) nous annonce que la pluie va s’arrêter. Bref, de quoi partir de bonne humeur.

 

« On court vachement vite, nous dit Mumu à l’échauffement, ça donne même l’impression qu’il pleut plus fort ! ». Ben, Mumu, comment te dire… Navrée de créer une fêlure dans ta confiance inébranlable en notre météorologue attitrée, mais je crois qu’il pleut juste vraiment plus fort. Scrouinch scrouinch, déjà, dans les chaussures.

 

Début de la journée : Brest affronte Lannion, un grand classique. Line up brestois :

  • Mickaël Boulzennec, 3è base
  • Louise Le Chennadec, qui frappe pour Aude Georgelin (lanceuse)
  • Goulven Sévère, shortstop
  • Muriel Schillinger, 1ère base
  • Franck Péan, champ centre
  • Thomas Ronzeau, receveur
  • Claire de Bellefon, 2ème base
  • Corentin Sanchez, champ gauche
  • Isabelle Quioc, champ droit

 

Pouik (il paraît qu’il s’appelle Valentin sur les documents officiels, mais ça reste à prouver) lance pour Lannion. 1er constat : il a dû s’entraîner depuis l’an dernier, parce qu’il lance plus vite, et visiblement plus précis. Et en plus, les grips glissent. Zut de zut. Les Vert et Rouge parviennent tout de même à monter un peu sur base, et font heureusement les jeux en défense. Ils s’en tirent bien et remportent le premier match de la journée (quelqu’un a noté le score quelque part, dites ?).

 

Longue, longue attente sous la pluie ensuite : les Saint-Marcois sont au repos pour deux matchs. Le premier voit s’opposer Lannion à Bréal-sous-Montfort (me semble-t-il, mais j’étais partie acheter une crêpe, désolée), et je crois (mais j’étais partie m’acheter un thé une tisane) que les Jaunes et Bleus (ah mais donc c’est de là, leur budget ? un sponsoring IKEA ?) ont gagné. Je n’ai pas tout vu (j’étais partie faire pipi), mais de loin, j’ai entendu quelques bons contacts ! Félicitations à nos hôtes de la journée !

 

3è rencontre : Pontivy vs Bréal-sous-Montfort. Bon, là, j’étais à fond dedans, j’étais près des scoreurs. Plus question d’aller à la buvette. Je peux tout vous raconter. 1ère manche : Adrien vs sa feuille et son criterium. La feuille attaque fort et profite d’un environnement favorable pour se trouer sous l’action du porte-mine. 2è manche : Alwena dégote un parapluie pour protéger la seule paire de feuilles de scorage survivante, tenue d’une main de maître par Franck. Coup dur pour l’alliance feuilles-crayon à papier, l’équipe scorage reprend le dessus. 3è manche : Franck la joue agressif et sort une arme ultime : le bic. La feuille se tortille de douleur (« nooooon ! l’a-t-on entendu hurler depuis le bord du terrain, pitié, pas le scorage au bic, c’est un sacrilège, ça s’efface paaas ! ») et capitule. Franck sort donc victorieux de la rencontre.

Quoi ? De quoi ? Le match de softball sur le terrain, vous dites ? Ah bah j’ai pas trop vu, du coup, désolée. Mais promis, si je retrouve le scorage de Franck (il existe, si vous avez bien lu), j’essaierai de vous faire un petit quelque chose.

 

14h30, il pleut toujours. Nous licencions définitivement Alwena avant d’entamer notre second match de la journée, contre les Breizhlanders. La rencontre s’achève rapidement sur un mercy rule en faveur de la pluie : terrain impraticable dès la fin de la première demie-manche. Micka conclut la rencontre par un dive totalement gratuit le long de la 3, repeignant ainsi son maillot d’une belle couche de boue (RIP les tuyaux de sa machine à laver).

 

Les Verts et Rouge (et le Marron) rentrent donc plus tôt que prévu à la maison, mouillés mais contents. Merci à Lannion pour l’organisation de cette journée, merci aux équipes de s’être déplacées et, enfin, très grand merci aux officiels qui ont accepté de scorer (avec plus ou moins de succès) ou d’arbitrer sur la journée ! A l’année prochaine !

 

Week-end des 29 et 30 avril : les Vert et Rouges chez les Noir et Blancs

Vieux motard que jamais : un petit résumé du week-end passé à Bréal par les softballeurs les 29 et 30 avril derniers, écrit à quatre mains avec coach Moon (merci à elle) !

Samedi ensoleillé pour prendre la route sur Bréal. Voitures et minibus (oui, Xan trouvait que le coupé, finalement, c’était sooo overrated : le minibus c’est quand même vachement plus hype)  incomplets au départ : rendez-vous avec Loulou à Guingamp et avec Wookie à Lamballe (où il avait 30 minutes d’avance, le bougre ! Mais qu’est-ce qu’ils ont bien pu lui faire à La Chèze ? RENDEZ-NOUS LE VRAI WOOKIE !). Rendez-vous aussi, théoriquement, avec Manny à Pacé, mais c’eut été trop beau que tout le monde soit à l’heure : le néo-rennais était trop saoul fatigué pour entendre son réveil et nous a finalement rejoints directement à Bréal, à l’heure de l’apéro (« comme c’est bizarre ! », écrit coach Moon), que nous partageons bien volontiers avec nos copains Black Panthers.

Programme de l’après-midi : match amical Brest-Bréal, sur un terrain de fortune intercalé entre un terrain de U12 et un terrain de U15. La challenge du jour dans ce terrain biscornu : être précis avec son bâton et frapper de beaux hit dans un champ centre scandaleusement grand (saluons le courage de Taz d’avoir bien voulu occuper cette position), et, surtout, éviter les champs droit et gauche scandaleusement petits. Challenge 100% réussi (« enfin, pour ceux dont les frappes sont sorties de l’infield, quoi », ajoute coach Moon, réaliste.) !  Une défense inédite pour les Vert et Rouges : Alwena lanceuse, Franck catcheur, Loulou première base, Wookette deuxième base, Xanou troisième base, Youenn (notre rookie du week-end, et mazette, quel rookie !) shortstop, Wookie champ gauche, Manny champ centre et Youna (dont le bras n’a eu cesse d’impressionner, chapeau !) champ droit. Début du marathon de lancers pour Alwena. Youenn fait ses premiers pas dans la charnière, sans peurs et (presque) sans reproches (« il s’est vraiment pas mal débrouillé », dit coach Moon), « animé par l’envie d’un jeune de 15 ans » (l’expression est là aussi de coach Moon :  moi, mes 15 ans, c’était il y a  moins de 10 ans, alors qu’à  elle et Charbo, ça leur rappelle leurs jeunes années)… Il en redemande déjà !

Soirée tranquille (merci aux Bréalais pour le repas !), baptême de conduite de minibus pour Alwena et nuit réparatrice au Formule 1 : de quoi être d’attaque (ou presque) le lendemain matin pour attaquer la Journée du Soft organisée par les Black Panthers. Pas de chance, pluie battante : heureusement, Phiphi a plus d’un tour dans son sac et, ni une ni deux, nous voilà arrivés dans un gymnase à quelques minutes du terrain. Quatre équipes sont présentes au complet : les Fireflies de Thorigné-Fouillard, les Black Panthers de Bréal, les Hawks de La Guerche et, bien sûr, les FLSM Dubliners (ben oui, quoi, sinon on serait pas là à vous raconter tout ça). Une équipe pas tout à fait complète : les Redwings de Rennes, répartis pour l’occasion dans les quatre équipes susnommées. Nous avons ainsi eu le plaisir d’accueillir chez les Vert et Rouges, pour la journée, Jade, Marion, Fred et Etienne (un Bréalais mercenaire !). Merci à eux quatre pour leur sympathie et leur implication dans l’équipe !

Premier match pour nous : La Guerche. Ils frappent de beaux hits et font peu d’erreurs en défense : nous perdons ainsi cette première rencontre, avec toutefois la satisfaction d’avoir fait fonctionner de manière tout à fait convenable une équipe dont les joueurs n’ont pas l’habitude de jouer ensemble, et dont certains étaient des débutants en softball. Bravo aux Guerchais pour cette victoire !

Le second match nous oppose à nos hôtes du week-end, les Black Panthers, complétés pour l’occasion par Julie des Redwings. Les Vert et Rouges retrouvent un peu de vigueur et parviennent à s’imposer face à leurs sympathiques adversaires.

Troisième et dernier match pour les FLSM : les Fireflies de Thorigné-Fouillard. Là encore, la rencontre tourne en la faveur des Brestois, face pourtant à une équipe bien plus soudée et alerte que l’an passé, lorsque nous les avions rencontrés pour la première fois. Félicitations à eux et merci pour leur bonne humeur ! De notre côté, à noter, de belles frappes de Jade et Marion.

Merci à tous pour ce beau week-end de softball, sous le soleil le samedi et sous la pluie le dimanche. Merci bien sûr aussi aux arbitres et scoreurs des rencontres.

On se revoit très bientôt à La Guerche, pour le désormais célèbre tournoi du mois de mai organisé par les Hawks. En attendant, portez vous bien !

PS : On me glisse dans l’oreillette que les baseballeurs, de leur côté, viennent de vaincre l’entente Vitré-Fougères, malgré un début de match peu favorable… Bravo à eux aussi ! Le résumé très bientôt.

PS 2 : Merci à Bréal pour la photo ! 🙂

 

Plateau CD29 Brest-Plougastel : de belles performances

Les baseballeurs n’étaient pas les seuls à taquiner le gant ce week-end : les softballeurs se sont rendus chez leurs voisins Plougastellen’ pour jouer un plateau CD29. 2 matchs dans la journée, et surtout, à en croire coach Moon qui a transmis à votre serviteuse ses impressions sur les rencontres, de belles performances dans les deux équipes…

 9h30, prêts à courir, au gymnase JJ Gall à Plougastel : telles étaient les consignes reçues par l’équipe brestoise du jour. Une fois de plus, c’est une nouvelle composition d’équipe du FLSM qui s’apprête à affronter les Red Coats dans le cadre du CD29. Après un bon échauffement, trois U18 sont alignés dès le premier playball. Bien en a pris aux coachs des Vert et Rouges : jeunes, mais vigoureux, ces trois nouvelles recrues marqueront à eux seuls 10 des 23 points inscrits au fil de la rencontre. Après une longue absence, Charbo « El Magnifico » (Charbo, je décline toute responsabilité pour ce surnom, ndlr) revient dans le groupe, rouge et motivé comme jamais (là, par contre, je suis 100 % responsable, pense à te venger la prochaine fois qu’on se croise!, ndlr). Retour gagnant également de Mumu au pitch, en batterie avec Franck. « Tout peut arriver », nous avait prévenu ce dernier la veille, lors de l’entraînement. Et tout est en effet arrivé : il signe deux CS (caught stealing : le catcheur empêche un coureur de voler en effectuant une relance sur base) sur le match. Félicitations à lui ! Les Plougastellen’, persévérants, sont agressifs au bâton et rentrent 8 points au cours de la rencontre. Malheureusement pour eux, les Saint-Marcois n’ont pas non plus l’intention de se laisser faire : leur attaque, beaucoup plus productive, leur permet de vaincre leurs voisins 23 à 8.

Après une petite collation pour reprendre des forces, les protagonistes du jour sont fin prêts pour le deuxième match de la journée. Xan remplace Mumu à la plaque, non sans succès, puisqu’il maîtrise les frappeurs adverses sans forcer ses lancers. Soutenu par sa défense, il n’encaisse que 4 points en 6 innings. Bravo Xan !  Les phases d’attaque sont quant à elles moins productives pour les Brestois que lors du premier match, mais permettent tout de même d’assurer l’essentiel : une seconde victoire (14 à 4) pour le softball du FLSM.

Merci à tous pour cette journée, et notamment à nos hôtes du jour, les Red Coats : c’est toujours un plaisir de vous rencontrer ! On se quitte sur ce petit mot de coach Moon : « A noter que Plougastel nous a probablement offert ce dimanche son plus beau softball ». Pas question, donc, pour les Verts et Rouges, de se reposer sur leurs lauriers… 😉

Les softballeurs partent ce week-end pour le tournoi du Mans : bonne route, et bonne chance !

 

20170312_153021(1)

 

 

 

Baseball, Grégam, Brest, résumé…

Hello les supporters-trices du FLSM Brest Dubliners. Surtout les trices, d’ailleurs.

Ici, Marvellous-Micka au micro. Le barbu mythique du grand-ouest pour vous servir. Ne vous évanouissez pas tout de suite, mesdames, y’en aura pour tout le monde !

Me revoilà donc pour vous dispenser un petit résumé de notre second plateau de baseball de l’année. Çui-ci s’est déroulé sous un grand soleil, sur un grand (et vrai) terrain de baseball à Grand-Champ en banlieue vannetaise (le terrain même où nous nous sommes rendu la semaine précédente pour tâter de la grosse baballe jaune).

Pour le premier match, Fred est au marbre. Vous voyez l’truc ? Thomas, est en une ; le lanceur lance (normal, c’est son taf), le frappeur frappe (pareil, mais moins), mais Fred ne bouge pas !!!??!! Pourquoi, me dites-vous, mes coquines ?? Ben tout simplement car les Saint-Marcois sont à l’arbitrage pendant que le match oppose les Sharks de Quimper aux Griffons de Grégam ! Toc-toc, badaboum, on ne peut rien contre l’humour ! Restez assises, je poursuis.

Le match est agréable à regarder, du jeu, des frappes, des retraits… Mais à ce jeu-là, ce sont les Sharks qui se montrent les plus forts et qui l’emportent 12-6. Clap, clap, clap… De l’enthousiasme, merde !

Viens le deuxième match de la journée qui nous voit entrer tête haute sur le terrain (pour jouer cette fois-ci !) versus The Sharks. C’est enfin l’heure de voir si les entraînements harassants, qui ont suivis nos deux premières défaites lors du premier  plateau à Quimper, ont porté leurs fruits ! Notre pitcheur Amir est sur sa plaque, il prend ces consignes de lancer auprès de Maurice (non, Boris, ça fait quinze fois que j’le dis, merde !) qui le catche. Il lance et bim, j’te l’donne Emile, premier strike out du match. Malheureusement pour Quimper, ce ne sera pas le dernier. Amir est en feu et, lors du peu de fois où il se fait frapper, la défense répond présente et assure les retraits sur base. C’est la folie sur le diamant ! En attaque, face au lanceur de Quimper, qui en est à son deuxième match du jour, nous assurons les frappes et autres bunts, pour finir par une victoire 7-0 (la première de la saison, yes, mes poulettes ! C’est qui l’patron, hein ?).

Après une courte pause, nous voici engagés dans notre deuxième et dernier match de la journée contre nos hôtes du jour, les Grigous de Grand-Champ. Les Grigous, vous êtes sûr ? Merde, non… Les Grippons, les Grignoux, les Grattons ? On n’sait plus… Nous commençons en attaque. Face à nous, Ital, leur lanceur japonais (ouaimébon, si on commence à prendre des lanceurs nippons – ni mauvais – j’vous dis qu’on n’peut rien contre l’humour, c’est pas du jeu !). Le premier à se présenter face à lui est Boris, les genoux qui jouent des castagnettes. La tension est montée d’un cran, leur regard se croisent, et trois claquements de balles plus tard dans le gant, Boris est éliminé sur strike out. Cette fois, c’est nous qui prenons l’eau de toutes part et les retraits vont s’enchaîner comme ça pendant tout le match… Le pire, mes chéries, le pire, c’est qu’ils assurent autant en attaque qu’en défense (les fumiers). Résultat : défaite, laminage, désossage, naufrage, enterrage en première classe, 9-1.

Eh oui, mes cocottes, on a réussi à marquer un point sans frapper une balle ! C’est pas de l’exploit ça ? Merci à Ital qui a quelque peu craqué en dernière manche en nous gratifiant de quelques lancers sauvages, hit by pitch et autres balks of the families.

Malgré cette fin de journée se terminant sur une défaite et sous un orage de bière, nous passâmes une journée à son pépère, sous le soleil, en signant notre première victoire de la saison (comme quoi, les entraînements ça finit par payer).

Je tiens à remercier les Grichons pour leur accueil, nos jeunes supporters présents, et faire un spécial thanks à Amir qui à joué toute la journée (catch avec Quimper pour le premier match, pitch avec nous lors du second match et de retour catch + pitch avec nous pour le dernier match de cette journée). Un moment, il a voulu faire à la fois pitch et catch, mais j’ai refusé. Ça commençait à faire beaucoup, d’autant qu’il jouait aussi première base et dépannait champ droit… Les autres joueurs commençaient à gueuler.

Bon allez, mes chéries, c’est pas l’tout, j’ai un pack au frigo, moi. J’vous embrasse.

Marvellous-Micka (pour vous servir), le 19 mai 2016

PS : les Grognons, c’est pas ça ? Chais plus… Tiens, mets-moi une autre bière, j’ai plus toute ma tête…

 

BOUTON-RETOUR-ACCUEIL-SURVOLE

Softball masculin, expérimentation n° 2…

An de grâce 2016, quelque chose comme ça… Plus précisément samedi 9 avril 2016 dans cette bonne ville d’Anne de Bretagne, en terre d’hermines. Les Dubliners mâles se retrouvent pour une seconde expérience de softball masculin. L’objectif est clair pour Coach-Moon Georgelin. Peut-on miser et donc investir du temps, de l’argent, de l’énergie, sur une équipe masculine compétitive qui pourrait tenter sa chance l’année prochaine dans les championnats hexagonaux ? Vous avez deux heures.

Rendez-vous est donc donné aux joueurs de la sélection des Pays de Loire qui, eux, tentent dès cette année l’aventure de la Division 2 !

Le playball est donné à 13h00 pour deux matchs qui vont se succéder sans pause.

Pour la première rencontre, ce sont les Saint-Marcois qui attaquent, et pas qu’un peu, s’il vous plaît ! 10 points rentrés. Paf, dans les dents ! Bon, ce n’est pas tant la force de frappe brestoise qui va faire mal aux Pays-de-Loircois, mais une multitude de buts sur ba-balle. Dur pour débuter… Ronny-la-Légende, l’immense Ronan Kermaïdic est le lanceur côté brestois qui, après une première manche d’échauffement ponctuée d’une série de but sur balles, va dérouler tranquillement, bien aidé de sa défense. Peu de points encaissés et l’attaque brestoise, régulière et rigoureuse à la batte comme sur bases, va faire le reste. Résultat final : 20-7 pour le FLSM Brest. Le fait du match : un attentat (HP) sur le tendon d’Achille du Ronny, aussitôt remplacé par Goulven au pitch et par Papy-Charbo, qui devient pinch-runner (énorme non ?).

Pour le second match, Thomas, le coach des Pays-de-Loiriens vient pitcher quelques balles pour les Brestois. Son but, non pas tant suppléer des Saint-Marcois qu’il juge minables, mais donner de l’expérience à ses batteurs en prévision de leur futur championnat de division 2. Il est ensuite relevé par The Goul qui va nous lancer un match appliqué. Rigueur, sérieux et de bons at-bat permettent aux Brestois, comme lors de la première rencontre, de creuser l’écart pour une nouvelle victoire 21-5.

Le mot de Coach-Moon et on s’connaît plus [NDR : garde à vous, nom de Dieu !] : « Une première en balle dure et en extérieur pour le softball masculin du FLSM. Deux matchs sérieux, avec beaucoup d’application et un respect des consignes quasi-parfait [NDR : incroyable !]. Une journée qui se solde par deux victoires. Quatre changements par rapport aux premières rencontres, ce qui permet d’envisager de beaux jours à cette équipe. Merci à Hélène pour son coaching en 1B et à Franck pour ses photos. »

Repos, vous pouvez fumer.

Merci à toute l’équipe Pays-de-Loiroise pour son accueil et bonne chance à cette sympathique sélection pour sa première en division 2.

L’équipe brestoise du FLSM Dubliners :

Coach : Aude « Moon » Georgelin

Coach de 1ère base : Hélène Jézegabel

Photographe : Francky Péan

Joueurs : Ronan, Xan, Wookie, Tanguy, Max, Davy, Romain, Adri, The Goul & Old-Papy-Charbo.

Bon, ben, c’est tout, vous pouvez rentrer chez vous. Allez hop, dispersion !

 

Old-Papy-Charbo, le 11 avril 2016

PS : les photos de la journée sont à retrouver dans la galerie photos.

 

BOUTON-RETOUR-ACCUEIL-SURVOLE

 

 

 

 

Quimper, baseball, Brest, résumé…

Quimper, dimanche 13 mars 2016,  complexe sportif de Pennvillers.

La section baseball du FLSM Brest Dubliners sort enfin de son sommeil profond pour participer à un premier plateau depuis fort longtemps. Les Sharks de Quimper et les Griffons de Grégam sont au menu. Le soleil  a tenu à en être et une température fort agréable baptise l’événement.

Le premier match oppose les Sharks aux Griffons, lesquels pulvérisent de tendres requins 8 à 1. La seconde rencontre de la journée voit les vert et rouge croiser la batte avec les Griffons. Malgré un très bon travail de Goulven au pitch (7K tout de même) et une défense ne concédant que peu d’erreurs, nos Saint-Marcois s’inclinent 4-1. L’ attaque n’a clairement pas été au niveau requis ; au moins, ce premier match aura-t-il permis de voir sur quoi devra porter le travail à l’entrainement…

Enfin pour notre second match et dernière rencontre de ce plateau, le FLSM affronte les hôtes du jour, les Sharks de Quimper. L’entame de match se révèle très positive, pleine de promesse (2-1 pour les Dubs en fin de 2ème manche, grâce à Alex au pitch qui n’a concédé que très peu de frappe). Malheureusement, trois fois hélas, ayayaye, cépadieupossip’, les Verts s’écroulent à partir de la 3ème manche, qui coïncide avec le remplacement d’Alex par Clément alias Wookie, puis par Thomas au pitch, qui ont donné de nombreux BB, avant de présenter leur démission. De plus, l’attaque subit le même sors, celui de l’écroulement… Un seul point est marqué pendant que Quimper en fait rentrer 6 dans le même temps, sur de trop nombreuses erreurs de défense. Pour finir le match, Goulven remonte sur la plaque pour expédier les affaires courantes. La douleur m’égare et m’empêche de me souvenir précisément du score final. Seule certitude, nous nous sommes fait tondre !

Malgré ces deux défaites, le bilan de la journée peut être qualifié d’excellent, grâce au bon état d’esprit des trois équipes et à nos nombreux supporters et trices (merci les gonzesses pour les cookies et pâtisseries).

Un grand merci aux Quimpérois pour leur accueil, à Alan de Plougastel qui est venu nous prêter main forte, et aux Griffons pour s’être déplacés.

Un grand bravo à tous pour ce premier plateau et tout particulièrement à Tangi, qui a quand même frappé deux doubles, à Alex pour ce premier match sur la butte où il fut excellent, et à Goulven qui a fait « le job ». Merci aussi à Ronan pour avoir arbitré, à Franck pour avoir scoré, et bien sûr à Charbo qui n’a pas arrêté de courir pour chercher les balles, tel un chien fou.

Sur TEBEO, visible en replay, un reportage sur cette journée, où on voit distinctement nos maillots verts et notre « FLSM » que nous arborons fièrement.

 

Mikaël, le 22 mars 2016

BOUTON-RETOUR-ACCUEIL-SURVOLE

Baseball, Quimper, Brest, 13 mars 2016…

Salut les Gomeux, les Affreux, les Pégreleux. Et aussi les Bigleux, les Baseballeux, les Softeux. Et encore les Bleus, les Gris-Bleus, les Miteux. Enjoy évribodi ! Ce dimanche 13 mars 2016, l’équipe de baseball du FLSM Brest Dubliners sort de son sommeil pour une double confrontation en terre cornouaillaise avec Quimper et son équipe des Sharks aux allures de Phénix.

On sait quand, on sait qui, on sait où. Je crois qu’on est complet.

C’est pour toi le Râpeux, le Gagne-Peu, le Sinistreux. Tu veux voir du baseball en Bretagne occidentale ? C’est à Quimper que ça s’passe. Et au trot, encore !

Quoi ? On ne sait pas où exactement ? Dis-donc, tu vas pas non plus croire qu’on va faire tout le boulot à ta place, non plus ? Bon, j’préfère ça ! Allez circule, j’ai du taf.

 

Migwell, le 7 mars 2016

BOUTON-RETOUR-ACCUEIL-SURVOLE